Le motel, symbole du voyageur !

Qui parmi les grands voyageurs n’a pas en tête ces images des motels américains, avec quelques véhicules garés devant, et une ambiance digne de n’importe quel film holywoodien.
Pourtant la culture du motel existe bel et bien aux USA comme au Canada. Mais le motel en tant que tel existe aussi presque partout dans le monde.

Qu’est ce qu’un motel ?

Le motel est en fait une dénomination non officielle pour qualifier un établissement hôtelier, en général situé au bord d’une route à grande passage, et permettant à tous les voyageurs de s’arrêter pour une étape, en conservant sa voiture très proche de son logement. Son nom vient bien sûr de la contraction des mots anglais « motor » et « hotels », donnant la notion de motel.

Selon le site Wikipedia, le 1er motel « officiel » se trouverez en Californie à San Luis Obispo. Il s’agirait du Milestone Mo-Tel, et daterait de 1925. C’est donc bien aux Etats Unis que ce mode d’hébergement est né. En Amérique du Nord, les motels sont une référence pour l’ensemble des touristes et routiers parcourant les très longues distances du pays. Ils sont d’ailleurs assez standardisés en style et en services.
Souvent sur un ou deux étages, ces bâtiments donnent tous sur le parking, et parfois une petite piscine.
Autre élément important du motel, la présence ou non d’un coin cuisine dans la chambre ou salon. En effet, alors que le concept était fait pour passer une seule nuit, de plus en plus d’adeptes choisissent les motels pour y passer des séjours plus longs ( sans parler des sédentaires, installés à l’année dans ce type d’hébergement).

Les motels et les voyageurs du monde

Comme souvent, la mode à dépassé les frontières des USA pour envahir l’Amérique du Sud et le Canada. On retrouve aujourd’hui en Europe de l’Ouest des formules de motels, à ne pas confondre avec les hôtels de chaînes, qui se sont multipliés le long des axes les plus fréquentés, souvent avec des offres lowcost.

Les motels, les USA et le cinéma

Ces établissements hôteliers sont depuis longtemps les stars des plus grands films américains. Parfois lieux centraux du film comme le remarquable  » Bagdad Café » ou éléments incontournables des road movie US comme dans Thelma & Louise ou plus récemment « No country for the Old Men » des frères Cohen.
La multiplication des séries se déroulant dans les motels américain ou canadiens continue de véhiculer le mythe ( ou le fantasme) de cet hébergement, à la base plutôt très bon marché.
Mais comme souvent, la règle de l’offre et la demande, le rôle du cinéma et la nostalgie poussent les touristes et autres voyageurs à rechercher l’authenticité d’un bon vieux motel.
Ce site est consacré à tous les amateurs de voyageurs, d’hôtels ou motels plus ou moins sordide, loin des étoiles et des réceptions déshumanisées.
Motel Voyageur est une ode à cette forme de voyage, symbolisait par ce long road trip sans fin, sans but excepté celui de se découvrir soi-même dans une quête de voyage parfait.